06. janvier 2017 · Commentaires fermés sur Soirée cinéma de montagne 2019 · Catégories: Uncategorized

Le vendredi 29 mars à 20h30 au cinéma Le Royal à Condé en Normandie

Tarif: 5,50€

Gratuit pour les jeunes de l’école d’escalade.

Premier de cordée 

Adaptation du roman de Roger Frison-Roche dans sa version originale magnifiquement restaurée, de Louis Daquin (1944)

Un tournage périlleux, puisque Daquin tenait à être le plus réaliste possible en réalisant un film sans trucage sur les lieux même de l’action du livre. Plus »

27. octobre 2015 · Commentaires fermés sur Week-end multiactivités à Saint-Clair 2016 · Catégories: Uncategorized
Week-end Saint-Clair

Le beau temps était au rendez-vous pour ce week-end des 26 et 27 septembre à Saint-Clair.

Dés 14h30 le samedi, les enfants de l’école d’escalade étaient sur les rochers sous l’oeil attentifs de leurs parents, bientôt rejoints par les adultes.

Dans la soirée, barbecue et salades au menu du repas pris au centre aéré avant la course d’orientation pas évidente de nuit dans cette forêt.

Le matin du dimanche, c’est un groupe attentif aux propos de  Mickael, de l’association Le Savoir et Le Fer, qui a fait avec lui le parcours dans la forêt à la découverte des sites miniers et de leur histoire.

Après un hommage à Jacques Lebègue, trop tôt disparu il y a dix ans, pique-nique au centre et retour aux blocs ou à la randonnée.

Cliquer sur la photo pour accéder aux photos d’Aurélie

22. juin 2015 · Commentaires fermés sur Week-end multiactivités à Clécy · Catégories: Uncategorized

Le compte-rendu d’Océane et Lylou

Le samedi pour l’une d’entre nous c’était la première expérience de
grimpe en tête en falaise. Nous avons pu travailler les manipulations de
corde apprises lors des séances au mur.
Certains d’entre nous ont grimpé en relais et descente en rappel.
L’une décrit la vue comme fantastique et l’autre à trouvé la descente en
rappel impressionnante au début mais finalement « marrante ».
La roche sur laquelle nous avons grimpé s’appelle poudingue, elle s’est
formée il y a plus de 500 millions d’années, c’était bien avant les
dinosaures !
Pendant la randonnées nocturne, nous avons apprécié le passage sur le
viaduc et la vue sur l’Orne, qui est un fleuve et non une rivière car il
se jette dans la manche. Nous avons été surpris de sentir de bonnes

Océane et Lylou à l'écoute de Benjamin

Océane et Lylou à l’écoute de Benjamin

odeurs sans savoir d’où elles venaient, nous avons appris le lendemain
qu’il s’agissait des fleurs du robinier faux acacia.
Après une bonne nuit sous tente, réveillés par le chant des oiseaux,
nous avons fait une randonnée découverte du milieu et des plantes qui
poussent sur le rocher. Nous avons dégusté des feuilles de nombril de
vénus et des noisettes de terre.
L’après midi, pendant la ballade, nous avons ramassé des feuilles des
arbres et arbustes vus le matin, comme le noisetier, le frêne, le faux
acacia, le genêt, l’ajonc, le châtaignier, le merisier, l’orme, le
chêne, le sureau …
Nous étions fiers de nous souvenir des noms des arbres et d’arriver à
les reconnaitre.
Le week-end nous a permis de mieux connaitre les gens du club et de
passer un bon moment.

05. mai 2015 · Commentaires fermés sur Avancement de l’entretien du site de blocs de Saint-Clair · Catégories: Uncategorized

Dans le cadre d’une « réhabilitation » du site de Saint-Clair de Halouze, nous avons entrepris des travaux d’entretien de ce site.

Nous étions une dizaine ce samedi 11 avril autour de Gérald à commencer le « déronçage » autour des blocs et voies et le « démoussage » des blocs. Le temps n’était pas trop de la partie, en particulier au moment du pique-nique (mais grâce à Guy, venu nous prêter main forte, nous avons trouvé un abri) avant de d’entreprendre  le secteur de l’ASB. La matinée ayant été consacrée au secteur du Barnabé .

Et comme on ne s’en lasse pas, la journée s’est terminée vers 17h par une mousse.

Ne manquez pas le prochain rendez-vous. Il en reste encore à faire.

Beaux efforts
28. avril 2015 · Commentaires fermés sur Randonnée du week-end de l’Ascension dans le Massif du Sancy · Catégories: Randonnée

Pour en voir plus cliquer sur la photo

A 22h30 l’équipe s’embarque au complet sur le parking du Mémorial. Après une nuit passée à dormir plus ou moins bien, plutôt moins que plus, dans le car, nous étions garé dès 7h, ce jeudi de l’Ascension, devant le centre d’hébergement Volcana , centre situé à la Bourboule ville d’eau Belle Epoque traversée par la Dordogne naissante à 850 m d’altitude.

Accueilli par la prévenante et dévouée Vinciane, après l’installation, le petit déjeuner et la préparation des sacs, le groupe de 35 randonneurs s’attaque courageusement à la montée à la Banne d’Ordanche à la suite de Serge. Il fait grand beau là-haut à 1512 m mais il est prévu que cela ne dure pas. Descente tranquille jusqu’au col de Guéry et pique-nique devant le splendide panorama que constituent les roches Tuillère et Sanadoire. Les nuages arrivent et le lac de Guéry, que nous longeons ensuite, ne reflète que du gris. Le temps reste malgré tout correct pour effectuer la montée de 250 m jusqu’au Puy Gros, deuxième point de vue de la journée. Le ciel est assez noir sur les photos souvenirs du Massif du Sancy et du Mont Dore. Le tour du Sommet du Puy Gros s’effectue avec un fort et froid vent de face. Plus qu’une descente pour rejoindre les faubourgs de la Bourboule. Descente directe pour les plus rapides. Descente dans des grands lacets pour la majorité du groupe qui n’a pas suivi et effectuera 1,7 km de plus. A défaut d’avoir attendu quelques minutes en haut, les plus rapides attendrons longtemps en bas. Ce sont les aléas de la randonnée. Le principal est que nous soyons tous arrivés juste avant la pluie.

Les prévisions météo pour vendredi ne sont pas bonnes. Le tour des Cascades avec un passage par les crêtes est annulé. On sortira le plan de rechange. Transportés par Stéphane jusqu’à Besse, nous effectuerons là-bas le tour des trois lacs. Départ par le vallon de la Couze Pavin. Le soleil nous fait parfois des petits coucous, d’autres fois il faut sortir la cape ou le parapluie. Grand beau le temps du pique-nique au lac Pavin puis au Puy de Montchal attenant . Après une petite visite au lac de Montcineyre et un passage au lac de Bourdouze, retour sur Besse avec un fort vent de face. Puis visite rapide de Besse pour certains, achats pour d’autres ou tout simplement attente au chaud dans le car. Avec plus de 20 km de randonnée et 500 m de dénivellée, la journée n’a pas été perdue.

Samedi on annonce du beau temps. On maintient le programme. Transfert à la maison de la réserve dans la Vallée de Chaudefour. Le passage en car au col de la Croix Saint-Robert se fait dans le brouillard mais c’est de bonne augure d’après Stéphane. Il a raison. Le spectacle est au rendez-vous au fond de la vallée de Chaudefour, les petits nuages résiduels couvrant et découvrant tour à tour le paysage dont la dent de la Rancune, la crête de Coq et autres clochetons. Montée par la gauche vers les crêtes, passage devant le Puy de la Perdrix puis derrière le Puy Ferrand où nous sommes accueillis par le vent et le brouillard. Nous sommes tout près du Puy de Sancy (1885 m) et nous ne le voyons pas. Du Col de la Cabane à 1790 m, la plupart d’entre nous en ferons l’Ascension en aller et retour mais n’en verrons pas plus. Pique-nique un peu à l’abri à côté du col en espérant que ce nuage veuille bien s’éclipser avant qu’on redescende. C’est ce qu’il fit, alors qu’on y croyait plus, un peu avant qu’on atteigne le Puy des Crebasses. Ce qui nous permit de contempler la vallée de Chaudefour du haut ainsi que d’observer des chamois et une marmotte. Retour au fond de la vallée par le chemin de Liadouze et photo de groupe devant la Dent de la Rancune.

Sur le chemin du retour en car, en passant dans le secteur des cascades du Rossignolet et du Queureuilh, une partie du groupe y est déposée tandis que les autres iront directement au Mont Dore pour quelques courses. Retour tardif au centre pour une douche rapide, un dernier repas et le bouclage des bagages.

Dimanche dès 5h tous nos randonneurs sont dans le car, pas trop réveillés, plus bronzés qu’à l’aller malgré tout et apparemment contents d’être venus. Pour certains prêts à revenir l’an prochain mais qu’en sera-t-il ? Aurons nous suffisamment de participants pour compléter un car ? La main passe au club du Cotentin.

Agnès, pour qui c’est toujours un plaisir d’organiser des séjours pour des groupes aussi sympathiques.

21. février 2015 · Commentaires fermés sur Petit retour sur la nuit de la grimpe à Saint-Lô · Catégories: Uncategorized
Nuit de la grimpe ST LO 070215

Cliquer sur la photo pour voir toutes les autres

Nous étions une petite délégation à nous déplacer à la nuit de la grimpe organisé par le CAF de St Lo le 7/02/15.
Bonne ambiance, rigolade, amusement et décontraction ont étés les maîtres mots de la soirée.
Cette nuit nous à permis de découvrir une nouvelle structure, de nouvelles voies avec des cotations propres à ce club. Ça en a dérouté quelques uns d’entre nous, et, en affrontant un autre mur que le notre qu’on connait par coeur, cela nous a permis de nous remettre en question notre propre cotation ou notre jugement sur nos voies. Après un temps d’adaptation, une petite mousse et pause sandwich, on a pu enfin vaincre ces voies.

Certains d’entre nous ont participé aux activités proposées par le club: Grimpe à la frontale. Démonstration de danse sur tissu aérien, on a été 2 à oser s’y essayer. Le temps nous a manquè pour tester la slakline (pour une autre fois).
Il y a eu un petit concours convivial de jetés et une voie unique où les jeunes de Flers se sont bien battu.
A la prochaine fête proposée par un autre Club.

Isa

Elle a eu lieu le vendredi 27 février à 20h au cinéma Le Royal à Condé sur Noireau

Encore une soirée réussie avec 115 personnes qui sont sorties avec de belles images à emporter et à conserver jusqu’à la  prochaine séance en février 2016.

Au programme deux films documentaires:

Le nouveau refuge du goûter Un film de Bernard Germain réalisé lors des trois étés de la construction de ce refuge d’avant garde.

Dejame Vivir  Un film de Sébastien Montaz

Dejame Vivir retrace l’aventure de Killian Jornet, dans sa démarche pour battre le record d’ascension du mont Cervin en passant par le Mont Blanc et l’Elbrouz. On suit sa rencontre avec le champion Bruno Brunod (détenteur du précédent record), ses frustrations, ses joies et ses doutes. Au-delà de la course, c’est le portrait d’un homme qui a choisi de vivre la montagne autrement.

 

Dejame vivir

Dejame vivir

Le refuge du Goûter

Le refuge du Goûter